Interview

« Nous sommes entrés dans une période hors norme qui oblige à revisiter le rôle que peut jouer l’or »

Gilles Petit

Sujets relatifs :

, ,
« Nous sommes entrés dans une période hors norme qui oblige à revisiter le rôle que peut jouer l’or »

© Studio Cui Cui

Entretien avec Didier Saint-Georges, managing director et membre du comité d’investissement stratégique de Carmignac Risk Managers.

Que diriez-vous aux investisseurs qui s’interrogent aujourd’hui sur l’intérêt de mettre un peu d’or dans leur portefeuille ?
Historiquement, l’or se comportait principalement comme une valeur refuge en période d’aversion au risque, ce qui ne semble pas être le scénario central des marchés aujourd’hui. Dans ces périodes, les mines d’or profitaient de la hausse du prix de l’or, mais demeuraient affectées par la baisse des marchés actions. Elles représentaient donc une solution moins convaincante. Mais aujourd’hui, nous sommes entrés dans une période hors norme qui oblige à revisiter le rôle que peut jouer l’or.

Autrement dit ?
Nous vivons une période, probablement durable, où les gouvernements s’autorisent des déficits budgétaires considérables grâce au soutien des banques centrales. Cette ère de politique keynésienne puissance 10 pose à terme la question de la valeur intrinsèque des monnaies papier imprimées en grande quantité non pas pour financer de la croissance mais du déficit. Dans une optique de gestion des risques, il est donc sage d’allouer une part de son portefeuille à l’or physique, le seul actif réel qui ait statut de monnaie.

Qu’en est-il pour les mines d’or ?
Cette période de vaste création monétaire soutient le prix de l’or mais aussi les marchés d’actions. Les mines d’or pourraient donc, sauf surprise de marchés, profiter doublement de cette tendance. Par conséquent, construire une position en or, sous une forme ou une autre, semble une bonne diversification de son épargne aujourd’hui.

Nous vous recommandons

SCPI : collecte et rendement au rendez-vous

SCPI : collecte et rendement au rendez-vous

Malgré une pandémie mondiale et un contexte plus qu’éprouvant, en 2020, les SCPI sont parvenues à collecter 6,03 milliards d’euros, selon les dernières statistiques publiées par l’Aspim-IEIF. Si ce chiffre apparaît en recul de...

07/04/2021 | SCPIPierre-papier
Frédéric Schatzlé, une carrière consacrée aux sportifs professionnels

Portrait

Frédéric Schatzlé, une carrière consacrée aux sportifs professionnels

Nomination : Vincent Dubois, nouveau président de l’Apeci

Nomination : Vincent Dubois, nouveau président de l’Apeci

Occur, le réseau social des acteurs du patrimoine

Occur, le réseau social des acteurs du patrimoine